La Tour Génoise

C'est certain, les Corses aiment leur île. Malgré une histoire marquée par les occupations successives, dont génoise, ils ont réussi à maintenir leurs traditions.
Ils s'attaquent aujourd'hui à la réhabilitation de leur patrimoine architectural. En Corse, bergeries, tours de guet ont souvent été laissées à l'abandon. Heureusement aujourd'hui quelques unes sont restaurées et s'ouvrent aux estivants et leur permettent de découvrir les secrets de l'île.

La tour de Micalona

Propriétaire d'une même famille depuis plusieurs siècles, ce vestige de l'époque génoise tombait en ruine au milieu des cistes, des myrtes et des bruyères. La tour n'était plus que l'ombre d'elle-même alors qu'elle avait été l'un des fleurons de la défense militaire de la région.
Edifiée comme la plupart (une centaine sur le littoral, dont soixante-sept encore debout) par la république de Gênes aux 15e et 16e siècles, elle servait à avertir des attaques. Dés qu'une voile se profilait à l'horizon, les gardiens allumaient un feu sur le toit et la nouvelle se propageait le long de la côte pour que les habitants puissent se replier sur les hauteurs. Rachetée par un passionné de vieilles pierres, elle a été restaurée dans le respect des traditions et aménagée en maison de location.
La salle de garde s'est transformée en salon, la terrasse en solarium et le rocher de soutènement, creusé, abrite une mini salle de bain, une minuscule cuisine et 2 chambres troglodytiques. Une petite cuisine au rez-de-chaussée près d'une terrasse ombragée, face à la mer, une autre dans le salon au 2ème étage. Une piscine coulée sur la roche avec une vue superbe sur la mer et l'embouchure du fleuve Taravo, termine ce lieu d'exception.

La tour se trouve à 10 mn à pied d'une grande plage de sable blanc, 5 mn en voiture du premier libre-service, des restaurants et 10 mn en voiture du premier village (Porto Pollo), à 10 mn de la station préhistorique de Filitosa, à 20 mn de Propriano et à 15 mn d'Olmeto.